L’habitation ancienne troglodytique en Touraine

 Aujourd'hui, sous la plaine, les coteaux, les carrières d'extraction de Tuffeau,

 

J’habite une région où il y a des  anciennes carrières partout.

J’en découvre toujours de nouvelles, de  très grandes, des toutes petites, au fond d’un jardin. Pour la plupart, elles ont été habitées, par nos ancêtres.    

 

L'habitation troglodyte regroupe tous les aménagements d'une maison de l’époque construite en surface.

La "maison" consiste en une seule pièce habitable épousant les formes de la carrière creusée dans le Tuffeau, une roche calcaire, tendre, poreuse, légère. Pendant des générations on a extrait partout ce «  précieux »  matériau, qui a servi à construire les châteaux de Touraine.

Les gens du pays ont trouvé refuge dans ces carrières où la température, à quelques degrés près est pratiquement la même tout au long de l'année.

Chez moi, la température est de 12 à 14 degré, été comme hiver : quand on entre dans cette pièce en hiver il fait doux, même sans chauffage, un rien la réchauffe, deux bûches dans la cheminée, et on arrive vite à une douce température ; en été on retrouve une fraîcheur agréable.

Mais ce qui me plait surtout, c’est le calme, le son ne se propage pas comme dans une maison moderne , il n’arrive que par la porte, comme un invite que l’on accueille, et qui nous renseigne sur ce qui se passe à l’extérieur.            

Dans le fond obscur de la pièce on dormait, on y vivait  au coin de la cheminée,  élément essentiel dans ces lieux sombres et humides ; elle réchauffe de quelques degrés, assainit l'atmosphère, ventile les lieux en agissant comme un aspirateur, la porte est souvent entre ouverte pour donner de l ‘air, si on ne voulait pas que la cheminée refoule. Un Cagnard et un four construit au fond de l’âtre sert à cuire le pain ou les fouaces et à sécher des prunes, (de la Sainte-Catherine). Toute la vie était  tournée sur cet âtre.

Creusé dans le roc,le conduit de la cheminée s'élève à la verticale, de la taille de l'homme qui l'a creusé, la fumée blanche surgit du sol, s’échappe au milieu des friches, dans une vigne, comme  ici  dans une pelouse,

Aujourd'hui, les "  troglo " comme on les surnomme en Touraine, n'appartiennent pas au seul passé, elles redeviennent à la mode, elles sont reconverties en cave de loisirs.

Les personnes réhabilitent ces vieilles maisons pour en faire des lieux agréables où  les gens du « cru » peuvent se réunir pour faire des repas de famille.

Elle peuvent servir tout simplement de cave pour entasser le bon vin de Touraine, le laisser vieillir tranquillement sans les vibrations de notre civilisation, ce qui fait des vins délicieux, que l’on peut boire dans les dix ans, avec des amis,      

 

 

   

 

Mise a Jour 27/10/05 11:17:20   Vous êtes sur le Cruchon2:   http://lecruchon2.free.fr/