M Auguste Robert       Juin 1940    

Un Luthier  commun peu commun 

Le dieu des journalistes, en ce matin de mai, fit encore ;bien  les choses , quand il nous conduisit chez M Auguste Robert ,célébrité locale que la charmante commune d'Avoine s'honore de compter parmi ses habitants

«.. Vous y  verrez, nous avait-on. dit. notamment des violons  fabriqués  avec... des  bidons  et vous .constaterez  qu'ils sonnent parfaitement ! »

De fait dés notre entrée, nous  tombons en arrêt devant  des instruments aux formes étranges : là pendu au mur , c'est bien un bidon à pétrole, sur ce buffet, un autre bidon portant la marque d'une huile célèbre , de chaque côté, d'autres instruments bizarres : celui-ci, construit dans une ancienne boite à jambon , cet autre fait avec une caissette ,

Aucun doute : ce sont bien des violons ! Tous comportent les attributs réglementaires : crosse, chevilles, touche, chevalet, tire-cordes, manche, etc. .

C'est, en vérité, un  beau travail d'assemblage, dénotant chez son  auteur  une ingéniosité  rare et  un adresse peu commune. Mais quels sons barbares doivent sortir de ces " violons " , pièces originales de musée.

 M. Robert a compris notre scepticisme , pour nous dissuader avec un petit sourire, il sortit  un archet impressionnant ,décroche le bidon à pétrole....Un son s'élève cristallin ,rappelant celui d'une guitare .

Et celui-là ,la boite à jambon ?  Stupeur on dirait une viole d'amour.

Heureux de  notre étonnement, notre hôte exécute quelques  airs anciens du temps ou animateur de soirées artistiques ,il  accompagnait les jeunes du village et leur apprenait de jolis chants sur un violon conçu par lui et assemblé de ses mains.

 

MUSICIEN ET POSTE

Agé à présent de 81 ans, M. Robert  né à Avoine  n'a jamais quitté son village dont il fut le receveur-buraliste pendant 56 ans ! C'est aussi un vieux serviteur de " La  Dépêche"dont il fut dépositaire de 1894 à 1917 .

Passionné par la musique , luthier peu commun,  il construisit des violons d'une sonorité remarquable.

D'ailleurs , à l'époque ,sa réputation dépassa le cadre du département et des amateurs le sollicitèrent  souvent pour l'achat de ses  instruments.

 Photographe de talent, il a fait don au musée de Chinon de photos artistiques,  représentant des monuments de la région.

Il fut aussi  un pamphlétaire et  jadis, d'aucuns furent librement fustigés par sa plume acérée...

Enfin, poète et chansonnier, M. Robert compose de joyeux refrains. En voici un qui fit les délices des banquets de la St Vincent :

Un bon coin  de la Touraine

le pinard est Si bon

C'est de la Loire à la Vienne,

Passant par le joyeux Véron.

Pour être gai, il faut boire

Toujours et rien que du. Breton,

C'est le vin qui fait la gloire

De nos bons vignerons

                                          J.L. Juin 1940   La  Dépêche .P          

    

 

Pour info           CONTACT     Retour ACCUEIL 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Suite des pages a lire Pour la petite Histoire du Moulin du Cruchon  en 1909 Beaumont en Veron 37420

      Photo Moulin du Cruchon 

   2  Pour la petite Histoire  

   Vous êtes ICI   http://lecruchon2.free.fr/page_04_robert.htm     

 

mise à jour   16/05/05 18:25